7 commandements pour le pitch quand vous n’êtes pas (encore) une superstar de l’innovation

Le beau documentaire « A voix Haute », le film  « le Brio ».  Le pouvoir de l’éloquence s’affiche avec passion au cinéma. Et dans la vraie vie de l’entrepreneur ?

Connais ton audience et ses objectifs comme toi même

Vous avez préparé une 1ère base de pitch ou de messages clés, mais il vous faut l’adapter à l’audience de l’entrepreneur et à ses objectifs:

– une audience hétérogène avec beaucoup de novices qui véhiculeront votre image: simplicité du discours, « histoire vécue » qui contextualise, présentation de bénéfices ou de problèmes résolus, analogie pour faire comprendre votre solution en comparaison avec un produit familier…

– des experts de votre domaine qui vont asseoir votre crédibilité : ils auront besoin de « preuves techniques » : des performances qui dépassent celles des standards, des images qui montrent un résultat avant/après.

– des investisseurs qui vont chercher à comprendre si l’ambition et l’innovation de l’entrepreneur sont réalistes.  Ils vont chercher à savoir à quelle échéance vous serez rentable : premières preuves clients , accélération de la demande, business model qui permet de monter en puissance….

Travaille ta communication non verbale

Vous serez sur scène. Le contenu est une chose, mais l’essentiel risque bien de se jouer hors des mots. Votre posture, votre ton, vos émotions et vos gestes auront un impact fort. Apprenez des techniques de communication et de management comportemental pour gérer le stress, entraînez-vous et faîtes vous aider sur ces aspects si vous y êtes mal à l’aise.

N’en fais pas trop

On ne va pas tout dire et répondre à toutes les objections en 2 minutes. N’essayez pas d’aborder tout. Sur l’offre, il faudra la survoler, pour donner envie. Si vous entrez dans les détails de votre gamme de produits, des options et des tarifications, vous perdrez vos interlocuteurs. Si vous pouvez illustrer par un exemple de mise en œuvre chez un client pilote, ce sera le plus efficace.

De même, vous pouvez présenter visuellement votre feuille de route à grands traits, sans entrer dans le détail de votre projet d’entrepreneur.

Renseigne-toi sur la règle du jeu

Vous êtes mobilisé sur votre présentation, concentré et … vous oubliez de demander si vous avez 2 ou 10 mn, si vous passez en premier ou en 11eme, si il y aura des questions ou non,… Le déroulement de l’événement peut vous réserver des surprises déstabilisantes, essayez d’avoir toutes les cartes en main avant de commencer !

Utilise un support simple, fiable et éprouvé

Vous pouvez illustrer votre propos sans support, avec un support de présentation, avec une démo sur le web. L’essentiel étant d’utiliser un moyen que vous maîtrisez parfaitement et qui sera utilisable sur le lieu de votre présentation. Attention aux démos ou illustrations de votre innovation qui dépendent d’une connexion hypothétique qui n’est peut-être pas assurée sur place…

 Arrête de regarder les pitchs de la Silicon Valley

Restez-vous-même et ne calquez pas de recettes toutes faites. Trouver des personnalités inspirantes c’est bien, construire un discours d’entrepreneur qui vous ressemble c’est mieux.

Pitche en toutes circonstances ?

N’hésitez pas à vous tester et à demander conseil  à des profils proches des audiences que vous visez…Attention, votre conjoint ou votre grand-mère c’est bien au début, mais ça ne suffira pas.

Avoir préparé une manière simple courte et concise de parler de votre projet d’entrepreneur est utile pour tous ces événements réseaux informels où vous croiserez des gens qui peuvent relayer le projet. N’en abusez pas, sauf si on vous le demande, dans un cadre plus personnel, local, associatif, amical ou familial, pour ne pas user votre entourage !

Pour en savoir plus sur le film et le concours Eloquentia : http://www.avoixhaute-lefilm.com/

Aucun commentaire.

Leave a Reply

Votre adresse mail ne sera pas publiée.

sept + 5 =